Explorons

CO-co-cocréons

Accusateur : (cf Lettre ouverte à la société) J’accuse ! O société individualiste, égoïste, nombriliste… N’est-ce pas là un oxymore ? Oxymore oui, mais reflet d’une triste réalité. Aujourd’hui, chacun semble se concentrer sur son petit espace qui dérive et s’éloigne du territoire commun pour ne former bientôt plus qu’un îlot. Le singulier semble avoir pris le dessus sur le pluriel et dans notre dictionnaire « altérité », « coopération », « collaboration », « solidarité » s’effacent un peu plus chaque jour pour rejoindre le cimetière des mots désuets.

Objection : Mais alors la notion de Co-création se serait-elle trompée de siècle, se serait-elle égarée dans l’espace-temps ? Notez qu’entre solitaire et solidaire il n’y a qu’un caractère, au sens propre comme au sens figuré!

Pièce à conviction : De nos jours, le préfixe « Co » -dont l’origine, cum, signifie « avec » en latin- s’accouple à une horde de mots et tord ainsi le cou à l’idée d’une société de solitude. Parmi eux, la Co-création. Il s’agit là d’un processus né de l’étroite collaboration entre l’entreprise et ses clients. Désormais, ces derniers poussent les portes de l’entreprise et franchissent la ligne interdite du « secret de fabrication ». L’entreprise quant à elle s’émancipe de ses murs et noue un dialogue fécond avec ses clients. Ensemble, ils vont abolir le rapport froid et distant « offreur-demandeur » pour devenir des « Co-llaborateurs » et créer une réalité commune. Cette alliance éloigne alors le risque de déception née du rapport purement marchand -en vigueur dans l’ancien monde- pour lui substituer un produit ou un service sur-mesure parfaitement adapté en tissant un lien privilégié, transparent et partagé Co-créateur/Co-créé pour le meilleur et … pour le meilleur.

Hippocampe_Explorons_Blog_Cococreons
Hippocampe_Explorons_Blog_ElisaRoucourt_Rond_Retouche

Elisa Roucourt

ETUDIANTE IAE LILLE - FUTURE ZIPPO

Mantra : « Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait !» Adepte du polyamour communicationnel : relation fusionnelle et fougueuse entre la plume et la page blanche. Bretonne pur beurre qui ne rentre pas dans le moule…

paykwik paykasa